L’église syriaque-catholique Vierge Marie Immaculée Conception de Bagdad

L’église syriaque-catholique Vierge Marie Immaculée Conception, démolie fin 2018, se situait à 33°20’18.33″N 44°23’44.42″E et 44 mètres d’altitude, sur la rive orientale du Tigre, dans le quartier de Chorjah / Aqued al Nassara, l’un des plus vieux quartiers de Bagdad, juste à côté de l’église chaldéenne Om al Ahzane.

La première église syriaque-catholique de Bagdad fut fondée en 1842. En raison de sa petite taille, plusieurs terrains contigus et maisons mitoyennes furent achetés afin d’y construire la nouvelle église Vierge Marie Immaculée Conception. Les travaux commencèrent le 20 janvier 1862 et furent achevés le 6 décembre de la même année. L’église fut ouverte le 8 décembre 1862, jour de la fête de l’Immaculée Conception.

Abandonnée après le départ des Syriaques-Catholiques de ce vieux quartier vers le quartier moderne de Karrada, l’église de la Vierge Marie Immaculée Conception s’est progressivement dégradée. Fin décembre 2018 elle était en cours de démolition, 156 ans après son inauguration. Un espace commercial pourrait y être construit en lieu et place !


Photo : L’église syriaque-catholique de la Vierge Marie, Immaculée Conception à Bagdad, en cours de démolition. Avril 2018 © Laith Basil Nalbandian / MESOPOTAMIA

Localisation

L’église syriaque-catholique de la Vierge Marie Immaculée Conception se situait à 33°20’18.33″N 44°23’44.42″E et 44 mètres d’altitude, sur la rive orientale du Tigre, dans le quartier de Chorjah / Aqued al Nassara, juste à côté de l’église chaldéenne Om al Ahzane.

Aqued al Nassara est l’un des plus vieux quartiers de Bagdad, où vécurent autrefois des milliers familles de chrétiennes de différentes confessions. Pour y accéder, il faut emprunter les rues d’un important souk dont les commerçants occupent tous les espaces disponibles.

Le souk de Chorjah / Aqued al Nassara devant l'église syriaque-catholique de la Vierge Marie, Immaculée Conception, à Bagdad
Avril 2018 © Laith Basil Nalbandian / MESOPOTAMIA

Fragments d’histoire

On signale une présence syriaque-catholique à Bagdad au XIXe siècle, mais la communauté syriaque-catholique de Bagdad s’est principalement formée au début du XXe siècle, après les exactions et massacres génocidaires des communautés chrétiennes, arménienne et assyro-chaldéo-syriaques de l’empire ottoman en 1915-1917. D’autre part, nombre de Syriaques-Catholiques installés au nord de l’Irak, dans la province de Ninive et dans l’actuel Kurdistan d’Irak, quittèrent ces zones rurales et se déplacèrent vers Bagdad, attirés par l’urbanisation et le développement économique.

C’est en 1842 que fut fondée la première paroisse des Syriaques-Catholiques de Bagdad dans l’ancien quartier chrétien de Aqued al Nassara.

L’église-cathédrale Sayidat al Najatte construite en 1968,connut un drame retentissant le  31 octobre 2010, avec la plus terrible des attaques terroristes perpétrées contre les Chrétiens d’Irak. Un commando de l’État islamique d’Irak formé de 5 à 15 extrémistes[1] y perpétra un carnage qui fit 47 morts (enfants, femmes et hommes  ainsi que des dizaines de blessés. Des corps déchiquetés jonchaient le sol de toute part. Les murs étaient criblés d’impact de balles et de traces d’explosions. Une catastrophe inouïe[2].

Cet attentat engendra une prise de conscience dans le monde entier des exactions, menaces et persécutions infligées aux Chrétiens d’Irak par les groupes islamico-mafieux irakiens.

 

[1] Le nombre exact des membres du commando est indéterminé. En effet, profitant de la confusion, une partie des terroristes a pu s’échapper lors  de l’évacuation des blessés.

[2] Monseigneur Pios Cacha décrivit ce qu’il vit dans un livre de 666 pages qu’il remit au pape Benoit XVI le 12 Janvier 2012.

 

Mur extérieur de l'église syriaque-catholique de la Vierge Marie, Immaculée Conception à Bagdad
Avril 2018 © Laith Basil Nalbandian / MESOPOTAMIA
Mur extérieur de l'église syriaque-catholique de la Vierge Marie, Immaculée Conception à Bagdad
Avril 2018 © Laith Basil Nalbandian / MESOPOTAMIA

Éléments d’analyse démographique

Avant l’attentat du 31 octobre 2010, l’insécurité était déjà très vive et progressive. Ceci étant, 5000 familles fréquentaient la cathédrale Sayidat al Najatte, 7000 familles à Mar Behnam, et 2000 familles à  Saint Joseph. En tout cela représentait environ 14 000 familles syriaques-catholiques à Bagdad[1]. Depuis l’attentat, la saignée démographique est incessante. En 2018, il n’y avait pas plus de plus de 1000 familles dans ces 3 églises de la communauté syriaque-catholique de Bagdad. Inexorablement cet exil se poursuit parce que la peur demeure. L’attentat à Sayidat al Najatte est un traumatisme non surmonté d’autant plus vif qu’une telle catastrophe semblait inimaginable. 

[1] Source Monseigneur Pios Cacha

L'église syriaque-catholique de la Vierge Marie, Immaculée Conception à Bagdad, en cours de démolition
Avril 2018 © Laith Basil Nalbandian / MESOPOTAMIA
L'église syriaque-catholique de la Vierge Marie, Immaculée Conception à Bagdad, en cours de démolition
Avril 2018 © Laith Basil Nalbandian / MESOPOTAMIA
L'église syriaque-catholique de la Vierge Marie, Immaculée Conception à Bagdad, en cours de démolition
Avril 2018 © Laith Basil Nalbandian / MESOPOTAMIA
L'église syriaque-catholique de la Vierge Marie, Immaculée Conception à Bagdad, en cours de démolition
Avril 2018 © Laith Basil Nalbandian / MESOPOTAMIA

Histoire de la construction de l’église syriaque-catholique Vierge Marie Immaculée de Conception de Bagdad

La première église syriaque-catholique de Bagdad fut fondée en 1842. En raison de sa petite taille, plusieurs terrains contigus et maisons mitoyennes furent achetés afin d’y construire la nouvelle église Vierge Marie Immaculée Conception. Les travaux commencèrent le 20 janvier 1862 et furent achevés le 6 décembre de la même année.

Consacrée par l’évêque Athanasios Rouffaïl Jerkhy, premier évêque de la communauté syriaque-catholique de Bagdad, l’église Vierge Marie Immaculée Conception fut ouverte le 8 décembre 1862, jour de la fête de l’Immaculée Conception.

Mur en décomposition de l'église syriaque-catholique de la Vierge Marie, Immaculée Conception à Bagdad
Avril 2018 © Laith Basil Nalbandian / MESOPOTAMIA
Mur en décomposition de l'église syriaque-catholique de la Vierge Marie, Immaculée Conception à Bagdad
Avril 2018 © Laith Basil Nalbandian / MESOPOTAMIA

Description et démolition de l’église syriaque-catholique Vierge Marie Immaculée de Conception de Bagdad

Il est aujourd’hui impossible de décrire l’église de la Vierge Marie Immaculée Conception, parce qu’elle était en cours de démolition fin décembre 2018.

Autrefois, cet édifice était remarquable par l’emploi de briques de terre cuite décorées et par ses motifs à muqarnas, notamment au-dessus du grand maître-autel et des petits autels des bas-côtés. La porte centrale de l’église, en bois et finement gravée avait été fabriquée en Inde.

Abandonnée après le départ des Syriaques-Catholiques de ce vieux quartier vers le quartier moderne de Karrada, l’église de la Vierge Marie Immaculée Conception s’est progressivement dégradée. Son toit s’est complètement effondré ne laissant plus que des murs corrompus. Le site de l’église a finalement été vendu. L’église elle-même était en cours de démolition fin décembre 2018, soit 156 ans presque jour pour jour après son inauguration. Un espace commercial pourrait y être construit en lieu et place !

Coupolette en décomposition de l'église syriaque-catholique de la Vierge Marie, Immaculée Conception à Bagdad
Avril 2018 © Laith Basil Nalbandian / MESOPOTAMIA
Coupolette en décomposition de l'église syriaque-catholique de la Vierge Marie, Immaculée Conception à Bagdad
Avril 2018 © Laith Basil Nalbandian / MESOPOTAMIA

Contribuez à la sauvegarde de la mémoire des monuments.

Photos de famille, vidéos, témoignages, partagez vos documents pour enrichir le site.

Je participe